chap_1_web_QQQui est Qui ?

- On a gagné ! On a gagné !
Je jaillis du canapé, ticket de loto à la main.
- 3 bons numéros !
- 3 ? Et on gagne combien ?
- Assez, pour s’offrir des vacances de rêves : palmiers et île déserte !
- Tu crois ?
- Oui, c’est sûr !
Florent et moi entamons ce qui ressemble à une danse de sioux... à grand renfort de you hou !
- Viens, on regarde sur Internet combien on gagne !
Verdict : 253 euros 76. Bon, les palmiers et l’île déserte, on oublie !
Il est précisé que seule une personne majeure peut empocher les gains.
- Ça tombe bien, mon père est en vacances, on va y aller avec lui ! déclare Florent.

En juin dernier, Florent a réussi le concours d’entrée pour intégrer le chœur des p’tits chanteurs. Pendant l’année scolaire, il partage son temps entre Paris où il est interne et les scènes du monde entier, tournées obligent !
Heureusement, pendant les congés, il revient, toujours dans notre petit village.
Cette année, nous avons négocié avec nos parents pour qu’ils nous laissent partir cet été en vacances ensemble...
Négociations difficiles. Notre meilleur argument : nos bulletins irréprochables : les encouragements pour moi et pas une seule note sous la moyenne pour Florent !

En plus de ça, on doit travailler pour se les offrir. Donc on propose aux habitants de notre hameau de leur rendre
des services : tondre leur gazon, arroser leurs plantes, garder leur animal domestique ou faire quelques courses pour
les personnes âgées... Ah, j’oubliais ! Tous les quinze jours, je lave les voitures de mes parents et Florent le fait à chacun de ses retours. Tout ça depuis début mars. On a réussi à économiser pas mal à nous deux. Et il nous reste encore 2 mois. La destination n’est toujours pas arrêtée. On a envie d’aller au bord de la mer, mais laquelle ? Mystère et boule de gomme !

- Papa ! Papa ! Viens ! hurle Florent.
Bertrand arrive en courant du fond de son verger où il bichonnait ses futures poires, prunes et figues.
- Qu’est-ce qui se passe ?
- On est riche ! Regarde ! annonce Florent en tendant notre ticket de loto.
- 3 bons numéros ! renchéris-je !
- 253 euros 76 ! s’exclame mon ami.
- On va pouvoir partir avec les filles !
- Oh ! Oh ! On se calme les jeunes, et on recommence tout depuis le début ! réclame le père de Florent.
- Tu te rends compte : c’est la première fois qu’on joue et on gagne !
- C’est la chance des débutants ! dis-je.
- Moi je dirais plutôt qu’il n’y a de la veine que pour les canailles ! ironise Bertrand.
- Ha ha ! Très drôle ! Je parie que t’as mangé des clowns au petit-déjeuner ? On a besoin de toi pour toucher nos gains. Allez viens, on y va !
- Minute ! Qu’est-ce que c’est que cette histoire de partir avec les filles ?
- Oh rien, rien du tout !
- Vous comptez partir avec Cécile et Chloé en vacances ? Qu’en disent tes parents Romain ?
- Non, non, je disais ça comme ça. Une idée en l’air !
- Hé, mais dis donc ! Pour qui tu me prends ? Vous avez bien une idée derrière la tête ! Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire les grimaces !
- Si tu plaisantes, c’est que tu es d’accord ! J’envoie un SMS aux filles pour leur annoncer la bonne nouvelle ! Allez Papa, sois sympa, emmène-nous chez le buraliste !
- Allez, Bertrand, sois sympa !
- Hé pas si vite ! s’égosille-t-il.
Mais nous ne l’entendons plus : nous l’attendons déjà en voiture !

Édith Combe • photos Flore Berthelot-Combe • ISBN 2-9521789-5-X